BANDEAU
Apprendre la musique est possible à tout âge ! Venez à notre rencontre à la MPT.

Historique

En Savoir Plus

Projets-Concerts

Accès membres

Contacts et Don

Saxhorn

Ateliers intrumentaux



Saxhorn

Les saxhorns constituent une sous-famille d'instruments de musique, de la famille des cuivres à perce conique. C'est, en quelque sorte, la déclinaison des tubas réalisée par Adolphe Sax. L'instrumentiste jouant du saxhorn est appelé saxhorniste.

Famille des saxhorn :

  • Saxhorn sopranino (en mib) ou petit bugle. Son pavillon est orienté vers l'avant. Il est assez peu répandu dans les formations orchestrales classiques à cause de sa technique d'émission du son assez délicate. On le retrouve plus aisément dans des formations plus populaires telles que la banda musicale du sud de l'Italie, bien qu'il tende à se raréfier au profit du cornet soprano en mib.

  • Saxhorn soprano (en sib) ou bugle. Son pavillon est orienté vers l'avant . Il a la même tessiture que la trompette ou le cornet en sib, mais avec un son plus doux. On le rencontre fréquemment dans les ensembles de cuivres (brass bands) et parfois dans les orchestres d'harmonie. C'est un instrument très apprécié en jazz.

  • Saxhorn alto (en mib) appelé simplement "alto" ou "pichotte" ou "tenor horn" en anglais. C'est l'instrument-type de la famille et le plus petit dont le pavillon soit orienté vers le haut. Il est assez rare dans les orchestres d'harmonie, où il joue le même rôle que le cor d'harmonie en fa, mais est très répandu dans le monde grâce à son utilisation incontournable dans les ensembles de cuivres (brass bands).

  • Saxhorn baryton (en sib), et ténor (en sib ou en do). Il tend à se raréfier en dehors des brass bands. Cet instrument produit le même son fondamental que le saxhorn basse, mais sa perce plus étroite lui confère un son spécifique. Doté la plupart du temps de trois pistons (plus rarement quatre), il ne permet pas de descendre chromatiquement jusqu'au son fondamental. Le ténor est proche du baryton, mais a une perce un peu plus étroite, rendant son son plus clair que le baryton.

  • Saxhorn basse (en sib), construit au même diapason que le baryton, mais avec un tuyau plus large, et pouvant descendre jusqu'à la fondamentale. Il a la même tessiture que l'euphonium, mais possède un son plus clair dans les graves, dû à la perce cylindrique de la partie située avant le premier piston. Les modèles actuels se distinguent visuellement de l'euphonium par le fait que le tube, en dehors du pavillon, est entièrement situé en dessous des pistons (modèle découvert). Autrefois très courant dans les orchestres d'harmonie, il est aujourd'hui plus rare, concurrencé par l'euphonium et le saxhorn baryton.

  • Saxhorn contrebasse (en mib), ou bombardon. Il est très répandu dans les pays anglo-saxons, notamment dans le contexte des brass bands.

  • Saxhorn contrebasse (en sib), une quarte au-dessous du précédent (ajouté à la famille en 1851). Il est principalement employé dans les orchestres d'harmonies, brass bands et batteries-fanfares.

  • Le soubassophone ou "souba", appelé aussi "sousaphone" ou "sousa" en anglais, (en sib, parfois en mib ou fa). C'est en fait un saxhorn contrebasse dont l'enroulement est modifié et dont le pavillon frontal est surdimensionné. L'instrument peut ainsi être porté à l'épaule et le son est orienté vers l'avant. Il est très employé en musique de rue et dans les batteries-fanfares.

Retour Son d'un saxhorn   
Famille : 

Cuivre.

Tessiture : 

Environ 2 octaves et demie.

Matériau : 

Cuivre.

Dimensions : 


Hauteur 60 cm, longueur du tuyau déroulé : 2,70 m.

Origines : 





Un instrument proche du saxhorn, le cor baryton, est apparu en Allemagne vers 1830. Au début des années 1840, M. Sommer, musicien de Weimar, inventa l’instrument et lui donna le nom d’euphomion.

Classification : 


Aérophone : le son est produit par la vibration d'une colonne d'air.

Divers : 


Le nom de l’instrument vient du grec ‘euphonos’ qui signifie ‘à la voix douce’.

Retour